Le nombre croissant de parcs éoliens en mer soulève des questions d’ordre environnemental et sociétal quant à leur impact sur la faune et la flore. Les espèces de la mégafaune marine, dont font partie les oiseaux , poissons et mammifères marins, sont au cœur des préoccupations compte tenu de leur importance socio-économique et culturelle et de leur rôle clé dans le fonctionnement des écosystèmes. La distribution, l’abondance et le comportement de ces prédateurs supérieurs pourraient être influencés par les parcs éoliens en mer via des effets directs potentiels mais aussi via des effets écologiques sous-jacents. Il est donc essentiel de développer une approche intégrée et à long terme pour améliorer la compréhension des effets des parcs éoliens en mer sur l’environnement marin.

Objectif :

Fournir un cadre intégré de méthodes de suivi innovantes pour des évaluations d’impact environnemental efficaces et pertinentes, en utilisant des technologies de pointe et des développements méthodologiques