Statut du projet : À lancer
Porteur du projet : RTE
Année de labelisation : 2024

Raccordement HVDC offshore distant électrique

Le développement programmé de l’éolien en mer en France et dans de nombreux pays implique qu’une part importante des parcs soit installés sur des profondeurs supérieures à une centaine de mètres de fond. Il apparaît donc primordial d’étudier la faisabilité de postes électriques flottants et de leur raccordement au réseau par un câble semi-flottant, dit câble dynamique.

Si les techniques de flotteur, héritées de décennies d’expérience de l’oil & gas, sont bien connues et qu’en parallèle les stations de conversion alternatif-continu (HVAC-HVDC), telles celles construites par GE, sont désormais mises en œuvre en mer, sur des plates-formes fixes, les risques inhérents au mouvement de ces stations sur sollicitation des vagues et de la houle, s’ils sont identifiés, ne sont pas à ce jour levés. De même la technologie de câble dynamique n’est pas encore maîtrisée à très haute tension à courant continu et fait donc l’objet de travail de recherche dans les laboratoires et usines des câbliers.

Le projet Rhodé a pour but, à l’aide d’études, d’essais en bassins et d’essais en mer, de préciser et lever les verrous technologiques pour permettre la construction de postes électriques flottants HVDC 2 GW.